DELAHAYE Michel

A la fortune du beau (la première collection)
DELAHAYE Michel

 Critique 

A la fortune du beau permet de redécouvrir un auteur dont l’importance dans l’histoire critique française est à la fois incontestable et méconnue.

Jean Renoir lui a donné la canne d’Opale/Dr Cordelier. James Ivory lui a donné une miniature indienne du XVIIIe siècle. Judith Elek lui a donné une assiette. Il a fait vingt deux métiers. Il a joué dans quatre vingt dix huit films. Il a écrit aux Cahiers du cinéma et à La Lettre du cinéma. Il est l’auteur d’un roman et d’un film. Il est né en 1929. C’est Michel Delahaye.

Deux époques : les années 1960 et les années 2000 ; le Delahaye de la cinéphilie classique et le Delahaye d'aujourd'hui, considéré comme un père par une nouvelle génération de cinéastes.


Michel Delahaye fut pendant les années 1960 parmi les rédacteurs les meilleurs et les plus réguliers des Cahiers du cinéma, offrant à la revue de nombreux textes capitaux. Très secret, beaucoup ont cependant vu sa silhouette et entendu sa voix cassante, son ton pince-sans-rire dans les nombreux films où il a joué, notamment Offre d’emploi de Jean Eustache ou Une belle fille comme moi de François Truffaut…  Un portrait filmé lui a récemment été consacré par Pascale Bodet et Emmanuel Levaufre : Le Carré de la fortune. Des Cahiers à La Lettre, l’objectif de Delahaye aura été le même : regarder les films comme des reportages sur des pays exotiques (les nôtres), donner au cinéma mission de rendre compte de « l’esprit de l’aventure du temps, l’esprit des temps d’aventure ».

Vos avantages
  • Livraison gratuite *
  • Paiement sécurisé
  • Livraison à l'international

*En France Métropolitaine

Commande par téléphone

Infos & Commande
02 40 89 20 59*

*Service Clients à votre écoute du lundi au vendredi de 09h00 à 12h30 et de 14h00 à 17h00. Appel non surtaxé.